Un Bernard Buffet inattendu exposé au Touquet

Œuvre de Bernard Buffet
Œuvre de Bernard Buffet : Une idée sur les prix des œuvres vendues
juillet 1, 2016
Peintures à l’huile : 1945 – 1950 – Bernard BUFFET
janvier 30, 2017
Un Bernard Buffet exposé

Le 31 mai 2015, le musée Touquet de Paris a exposé quelques-unes des œuvres de Bernard Buffet après 1958. C’est en effet à partir de cette année que les œuvres de Buffet ont pris une nouvelle tournure et qu’il était à l’apogée de son art. D’où vient ce changement ?

Un nouveau souffle

Une cinquantaine des 8000 toiles créées par Buffet ont été exposées à Touquet. Si avant l’année 1958, le peintre avait un attachement particulier pour les couleurs sombres et austères, l’exposition a montré une facette cachée de la personnalité de cet artiste.  Certes, toujours les fidèles paysages, les personnages et les figures androgynes mais en version plus colorés. Les couleurs tristes ont cédé leur place à des nuances de couleur plus chaude, plus gaies. Notre artiste semble avoir trouvé le bonheur et son changement il le doit à une seule personne.

Qu’il doit avec sa rencontre avec Annabel

En 1958, Buffet met fin à sa relation à ses liens avec Pierre Bergé son ami et son gestionnaire de carrière. La même année, Buffet fit la rencontre d’Annabel Schwob celle qui va donner un nouveau tournant à son art et à sa vie. En effet, sur les bâtiments, portraits, paysages, la couleur naît mais les lignes restes coupantes. Ce sont ces couleurs qui ont d’ailleurs rendu célèbres ses fameux clowns. Et Annabel devenue sa muse et son épouse bien-aimée sera plusieurs fois représentée sur ses toiles reconnaissable par l’image d’une grande femme brune.

Exposition unique

Plus de 13.000 visiteurs sont venus à l’exposition et ils n’auront pas été déçus d’avoir assistés à cette exposition unique.

Ils ont pu admirer des œuvres accessibles uniquement sur internet et ont appris à mieux cerner la personnalité de l’artiste notamment sa double facette, l’attachement qu’il avait pour sa femme Annabel mais également pour la Bretagne et les Bretons.

Petit et grand pouvait admirer sans tabou ses toiles. Certes, Buffet aimait peindre les personnages nus mais ces images ne sont pas érotiques mais expressifs.

Mais un des moments forts et des particularités de cette exposition c’est que les visiteurs y ont pu admirer les dernières œuvres de Buffet avant sa maladie de Parkinson mettant peu à peu fin à sa carrière et à sa ligne coupante, les œuvres durant sa maladie représentant des squelettes de la renaissance, et surtout le dernier tableau avant son suicide à l’image d’une mer déchaînée survolée par des corbeaux.